Color line

Opcalia et l’Agefiph renouvellent leur convention

Signature d'accords
Signature d’une convention nationale pour la période 2018/2019

Depuis 10 ans, Opcalia et l'Agefiph travaillent ensemble pour accompagner l'insertion et le maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap. Opcalia et l’Agefiph ont concrétisé le renouvellement de leur partenariat par la signature d’une convention nationale jusqu'en 2019.

20161012_belazar_EGALITE_IDF_pictogrammes

Partagez la page

Imprimez la page

Depuis une décennie, Opcalia accompagne ses entreprises adhérentes métropolitaines et ultramarines sur la thématique du handicap, avec le concours de l’Agefiph.
Une nouvelle convention vient d’être conclue pour la période 2017-2019.

"Elle s’inscrit dans une volonté de sécurisation des parcours professionnels des bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (BOETH) (axe 1) et d’accompagnement des branches professionnelles sur les territoires (axe 2)", Alexia Mavros, cheffe de projet RSE et handicap au sein d’Opcalia.

 

Trois actions pour sécuriser les parcours professionnels


LE PREMIER VOLET DE LA CONVENTION COMPORTE TROIS TYPES D’ACTION :

- Anticiper les situations à risque comme l’identification des arrêts de travail à répétition d’un salarié. « La formation des managers fait partie de cette démarche d’anticipation », note Alexia Mavros.
- Renforcer l’accès à la formation de droit commun des BOETH. « Grâce à la base de données d’Opcalia, nous pouvons réaliser un état des lieux de la formation des BOETH et comparer leur taux d’accès à la formation avec celle des autres salariés d’une entreprise. Si le gap est important, nous proposons la mise en place d’un plan d’action. »
- Favoriser la pérennisation des contrats en alternance. « Ce n’est pas tout de financer des formations en alternance, encore faut-il s’assurer que les BOETH vont au bout de leur formation et qu’elle leur permet de s’insérer durablement dans l’emploi », commente Alexia Mavros. Opcalia va faire un état des lieux de ces formations (taux de rupture, insertion après la formation…), capitaliser les bonnes pratiques et proposer des plans d’actions afin d’améliorer certaines situations.

Accompagner les branches professionnelles sur les territoires : un axe fort de cette nouvelle convention

- Mettre en œuvre de plans d’action dans les branches Opcalia. « Plusieurs branches ont réalisé des études sur le taux d’emploi dans leurs entreprises (recyclage, sécurité, Textile-Mode-Cuir, transport aérien – voir le zoom -, etc.) qui ont débouché sur des propositions de plans d’action. L’objectif pour Opcalia sur 2017-2019 est d’accompagner les branches dans la mise en œuvre de ces plans », précise Alexia Mavros.
- Favoriser la connaissance des métiers. « Faire connaitre les métiers des branches adhérentes d’Opcalia, identifier les métiers en tension pour permettre aux partenaires de l’Agefiph d’orienter les BOETH vers des métiers porteurs. »
- Développer la mobilité professionnelle des BOETH. En Pays-de-la Loire, la démarche interentreprise Transcompétence va être expérimentée au profit de travailleurs handicapés.
- Mener de nouvelles études de branche.