Campagne de sensibilisation #LesCompetencesDabord

Color line
Infographie
Les compétences d'abord
[2016] Le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social lance une campagne de communication et de sensibilisation auprès des recruteurs et du grand public pour lutter contre les discriminations à l’embauche.

Les objectifs de cette campagne sont de conduire les employeurs à prendre conscience de leur responsabilité dans les phénomènes massifs de discrimination à l’embauche constatés, et d'agir pour dépasser leurs stéréotypes à l’embauche en regardant #LesCompetencesDabord.

20161230_belazar_EGALITE_IDF_pictogrammes

Partagez la page

Imprimez la page
Télécharger le document (179.83 Ko, pdf)

La prise de conscience des pratiques de discrimination au travail est insuffisante pour éradiquer les pratiques qui les induisent. Plusieurs facteurs expliquent cette difficulté de passer de la prise de conscience aux actes : 
• D’une part, les victimes de discrimination hésitent à poursuivre leur employeur ou ceux qui pourraient les embaucher de peur d’avoir à en subir les conséquences ; 
• D’autre part, les entreprises n’ont pas toujours le réflexe de mesurer et objectiver leurs éventuelles pratiques discriminatoires.

Un recrutement ou les compétences doivent être le seul facteur déterminant pour un employeur, voici ce qui compte vraiment.

Dans cette infographie élaborée par le Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, il est mis en évidence que les compétences doivent être le premier critère pour un employeur dans un recrutement.

Paradoxalement, toutes compétences égales par ailleurs, le nom et l’origine peuvent obliger à envoyer 4 fois plus de CV pour obtenir un entretien.
Fatalement, volontairement ou non, nous avons tendance à recruter des profils qui nous ressemblent.

La lutte contre les stéréotypes, l’injustice, les différences, les inégalités et les préjugés, voilà le véritable combat du mouvement #LesCompétencesDabord.

Télécharger le document (179.83 Ko, pdf)